L'Atelier et son actualité

Quand le chocolat est-il arrivé en France ?

Aimé des petits comme des grands, le chocolat fait l’unanimité. Mais d’où vient le chocolat ? Quelle est l’origine du chocolat en France ? Pour comprendre l’arrivée du chocolat en France, il faut remonter à son origine. Pour en savoir plus, découvrez la suite dans notre article.

Histoire et origine du chocolat

Aussi loin que l’on puisse remonter dans l’Histoire, le chocolat trouve son origine chez les Mayas qui l’utilisaient à des fins multiples. Considérée comme thérapeutique, spirituelle voire même monétaire, la fève de cacao aurait pu rester en Amérique latine jusqu’à l’ère des conquêtes et des Grandes Découvertes du XVIème siècle. 

Le conquistador espagnol Cortès arrive en Amérique en 1523 et repart avec des fèves de cacao en cadeau de la part des Amérindiens. A son retour en Espagne en 1528, Cortès fait découvrir le chocolat à la cour du roi Charles V. Le chocolat conquit alors l’aristocratie et le clergé espagnol. 

Le chocolat à la Cour de France

En France, c’est en 1615, à l’occasion du mariage de Louis XIII et de Anne d’Autriche que le chocolat est découvert à Bayonne. A l’occasion du mariage de Louis XIII et de Anne d’Autriche à Bayonne. Tout le monde à la cour est enchanté de cette trouvaille. Notez que pour cette raison, de nombreux chocolats de Bayonne sont fabriqués avec du piment d’Espelette pour offrir aux gourmands une explosion de saveurs en bouche ! Par la suite, les cuisiniers s’empressent de le cuisiner avec différentes saveurs pour le plus grand plaisir des rois et reines qui se succédèrent.

A l’époque de Louis XV, les premières machines destinées à fabriquer le chocolat se développent. Au départ destiné à la cour et à la bourgeoisie, le chocolat se démocratise ainsi petit à petit pour devenir un ingrédient gourmand pour tout le monde.

En 1770, quand Marie-Antoinette et Louis XVI se marient, la reine nomme à la Cour de Versailles son propre chocolatier qui devient le premier chocolatier de France. A partir de ce moment-là, le chocolat voit naître toutes les déclinaisons qu’on lui connaît telles que le chocolat à la fleur d’oranger, avec de l’amande ou encore de la praline.

L’industrialisation de la fève de cacao commence bien plus tard. C’est au XIXème siècle, lors de la révolution industrielle et de l’apparition des grandes usines, que le chocolat se démocratise sous la forme de poudre notamment. 

Vous voulez vous improviser cuisinier comme à la cour du roi ? Composez-vous même vos recettes au chocolat à partir de notre cacao en poudre issu directement de la torréfaction des fèves de cacaoyer.

 

Laisser un commentaire