Carte de l'europe
Culture Choco-gourmande, L'Atelier et son actualité

Quand le chocolat est-il apparu en Europe ?

Si le chocolat est aujourd’hui une gourmandise appréciée dans le monde entier, il n’en a pas toujours été ainsi. Originaire d’Amérique du Sud, le cacaoyer est resté inconnu du reste du monde jusqu’au XVIème siècle. C’est grâce aux grandes découvertes et explorations navales du XVIème siècle que le cacao a été découvert. Mais son arrivée jusqu’à nous ne fut pas de tout repos car le chocolat ne fut pas tout de suite apprécié à sa juste valeur. L’Atelier du Chocolat, créateur de chocolat 100% pur beurre de Cacao, revient pour vous sur les grandes étapes qui marquent l’apparition du chocolat en Europe.

La découverte du chocolat

Ce sont les missionnaires et les navigateurs du XVIème siècle qui découvrirent le chocolat en même temps que les Amériques. Très consommé par les civilisations maya et aztèque, le chocolat se dégustait sous forme de boisson et de pâte de cacao, mélangé à d’autres épices telles que le poivre, la cannelle et le piment. Le chocolat était associé à de nombreuses vertus et pouvoirs magiques dans les civilisations précolombiennes. Pour en savoir plus sur le chocolat dans la civilisation mayas, l’Atelier du Chocolat a créé une série d’articles sur son histoire, du cacaoyer au chocolat.

Lorsque les premiers européens découvrirent le chocolat lors de leurs expéditions, les réactions furent plus que mitigées. Voici ce qu’un missionnaire jésuite de l’époque écrivit sur le chocolat : “Détestable pour ceux qui n’ont pas l’habitude d’en consommer, tout en ayant une mousse ou une écume qui a très mauvais goût”. Le grand Christophe Colomb quant à lui, jeta par-dessus bord les fèves de cacao que les Amérindiens lui avaient offertes. C’est Cortés qui, le premier, en 1528, rapporta du chocolat en Europe. Mélangé à du miel, de la vanille et du sucre, le chocolat commença sa conquête de l’Europe.

Le chocolat à la cour des Rois

Le chocolat est un produit rare donc cher. Seuls les nobles et les familles royales peuvent se l’offrir. Les premières chocolateries apparaissent en France au début du XVIIème siècle. C’est la reine d’origine espagnole Anne d’Autriche, très grande amatrice de chocolat, qui favorisa son introduction dans l’Hexagone. Sa consommation à la cour est ritualisée (certains jours de la semaine à des moments précis). Offrir de la poudre de cacao ou des bonbons en chocolat en assortiment est, à cette époque, un cadeau de très grande valeur, tout comme les chocolatières qui deviennent les accessoires à la mode. Le chocolat devient alors la gourmandise préférée de tous, la marquise de Sévigné déclarant à son propos : “Il vous flatte pour un temps et puis il vous allume tout d’un coup une fièvre continue”.

Laisser un commentaire